Calais Respire

Actualités

COP 28 : appel à l’action des acteurs du secteur de la santé

( 30/11/2023 )

COP 28 : appel à l’action des acteurs du secteur de la santé

L'European Respiratory Society (ERS) et l'European Lung Foundation (ELF) ont rédigé une déclaration commune sur les liens étroits entre le climat et la santé, qui sera envoyée aux gouvernements participant à la COP28 du 30 novembre au 12 décembre.

Cette déclaration a également été signée et approuvée par plus de 60 autres sociétés médicales, scientifiques et de santé publique, ainsi que par des organisations représentant les patients et des experts, dont la FFAAIR.

La COP28 est la conférence annuelle des Nations Unies sur le changement climatique, qui réunit des dirigeants, des ministres et des négociateurs du monde entier pour convenir de la manière de lutter contre le changement climatique.

La déclaration souligne que le changement climatique est une menace mondiale nécessitant une action immédiate, tout en indiquant aux gouvernements du monde entier qu'il représente également une opportunité importante en matière de politique de santé publique pour ceux qui sont prêts à agir.

D'ici à 2050, le changement climatique devrait provoquer au moins 250 000 décès par an.

Outre les conséquences directes des phénomènes météorologiques extrêmes, le changement climatique a des répercussions indirectes en raison des modifications des schémas d'exposition aux aéroallergènes, de la qualité de l'air, des incendies de forêt et de la transmissibilité des maladies à vecteur et des maladies transmises par l'eau.

L'opportunité politique du siècle

En raison de la dégradation de la qualité de l'air et de l'augmentation des températures, le changement climatique exacerbe les problèmes de santé respiratoire.

Le changement climatique affecte de manière disproportionnée les communautés vulnérables et marginalisées et exacerbe les disparités existantes en matière de santé.

La déclaration fait également référence au rapport 2022 du Lancet Countdown Report, qui souligne que l'atténuation du changement climatique et l'adaptation à celui-ci peuvent également constituer "la plus grande opportunité politique du siècle en matière de santé publique", si la santé, le bien-être et l'équité sont placés au cœur des plans d'atténuation du changement climatique et d'adaptation à celui-ci.

En résumé, la crise climatique représente un risque critique pour la santé, et nous demandons instamment aux décideurs de la COP28 de donner la priorité aux mesures visant à atténuer les effets du changement climatique sur la santé, mais aussi à s'y adapter. Il est impératif que nos dirigeants commencent à agir immédiatement et fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour limiter à l'avenir les décès et les maladies liés au climat. La communauté de la santé se tient prête à les soutenir dans ces ces actions.